Autonomie et Reliance

 In La rubrique de Frédérique

Autonomie n’est pas indépendance car nous sommes fondamentalement interdépendants ; mais dans cette intrication fondamentale, chacun peut s’imaginer diriger sa vie comme il l’entend.
Autonomie ?
Pas si sûr ! Car le « comme il l’entend », renvoie aux instances intérieures qui rivalisent parfois pour l’obtention du leadership.
Qui commande ? Et à quelles parties de nous-mêmes donne t-on crédit ?

Ce que l’on croit, ce que l’on pense, crée le monde dans lequel nous vivons, limite ce que nous pouvons concevoir et oblige à construire avec les matériaux dont nous disposons…
D’où viennent nos idées, nos croyances, nos savoir-faire, nos rêves et nos aspirations ?
Viennent-ils de nos ancêtres, des mondes invisibles, de notre être essentiel, de plus grand que nous ? Sont-ils le fruit d’une réalité, de croyances, d’intimes convictions ? Toutes trois sont évolutives pour le plus grand bien d’une vérité croissante qui aide l’homme comme à la femme à prendre un cap et à le maintenir ; mais rendent t-elles véritablement autonomes ?

Dans certains cas, nous optons pour suivre ce qui vient d’ailleurs et nous y croyons.
Dans d’autres, plus souverains dans notre façon de croire, la direction est intérieure.
Mais personne n’a de garantie contre l’erreur sauf à supposer la vérité perpétuellement à venir !

 L’autonomie, est-ce décider par soi-même, pour soi-même ?
Cette liberté chérie lors du passage par la conscience individuelle s’envole dès que nous découvrons combien nous sommes tributaires de notre milieu, assujettis aux relations qui lient l’ensemble des Terriens et soumis aux lois qui régissent l’univers.
Seuls nous ne sommes rien du tout !

Cette dépendance fondamentale devient au fil des incarnations, réalisation de notre place dans le filet global de l’existence ; elle nous conduit à reconnaître le Tout et la partie que nous sommes. Elle donne la clé de l’obéissance occulte révélant qu’il faut être là où nous pouvons être, où nous devons être dans le plan général, pierres d’édifice contribuant à l’œuvre commune.

Autonome ? Quand nos pensées nous lient, nos croyances nous lient et nous divisent.
Autonome ? Quand nous évoluons dans une trame énergétique que nous ne soupçonnons pas ?
Dans cette toile relationnelle, L’autonomie n’est finalement qu’une capacité de se diriger dans l’infinité de liens qui nous attachent aux mondes visibles et invisibles ; elle donne la possibilité de découvrir progressivement les réseaux auxquels nous choisissons de nous relier en conscience.

Autonomie et reliance, renvoient au sens de la responsabilité. Sens directionnel autant que significatif qui conjointement mènent vers l’essence.
L’autonomie devient une faculté de se relier, de se diriger vers un objectif, une source supérieure, une personne, un endroit, une qualité; une aptitude à s’identifier à quelque chose ou à quelqu’un avant de faire corps avec l’objet, l’état ou la personne et d’en connaître intrinsèquement la réalité intérieure.

Cette capacité de comprendre et d’expérimenter dans la chair de son corps, la substance de son âme et de son esprit prouve l’existence de notre profonde appartenance à l’Un fondamental.
Mais cette preuve est-elle croyance ? Réalité ? Intime conviction ?
Nul n’en a l’assurance, la vérité est toujours le prochain pas !
Redites ? Sur la spirale de l’évolution, les mêmes interrogations, à explorer encore et encore…

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search