Averti se ment

 In La rubrique de Frédérique

Averti se ment car Averti croit qu’il a tout compris !
Il appréhende le monde avec ses filtres, y adjoint l’ambiance qu’il juge la plus adaptée à ses croyances et à ses prévisions, se met en condition de réagir à ce qu’il considère comme un sérieux avertissement et se débrouille, bon an mal an, pour que ce qu’il pensait, advienne, accusant le sort de lui présenter ce à quoi il s’attendait.

Drôle de bête que l’Averti !

Un homme averti en vaut deux, dit-on ; parce que l’Averti attend de pied ferme ou de peur ferme ce à quoi il se prépare et décuple ainsi les chances pour que cela survienne.
L’Averti se ment quand il se noie dans les sombres présages du monde matériel, pensant que ce dernier l’accable.
Il pourrait tout autant, imaginer l’avènement du bien commun ; sachant que nos pensées créent nos réalités, il pourrait s’employer à les diriger ! Ainsi, à partir d’autres prophéties, il pourrait aider le monde à croître en beauté, en paix et en affinités.

Mais sont-ce les avertissements qui résonnent alentour ?

Prêtons l’oreille à tout ce qui parle des lendemains et évaluons combien les mots dits, imprègnent l’ambiance de bon, de bien, de vrai ou de crainte, de souffrance et de revendication.

À quelle chorale souhaitons-nous nous joindre pour que nos chants portent véritablement ?

L’Averti se ment quand il attribue à l’extérieur les dangers qu’il redoute ou les bons présages qu’il espère.
C’est à l’intérieur de lui que germent les possibles.
C’est à l’intérieur de lui que niche la force d’oser.
C’est à l’intérieur de lui que les rêves peuvent devenir réalité.

L’Averti se ment quand il attribue à l’extérieur ce qui peut arriver car il l’accompagne et le fait naître. Tout est en lui et cherche à se développer !
C’est à partir des qualités dont nous sommes gestateurs que s’engendrent le présent et le futur.

Hommes ou femmes avertis, à nous de faire croître, non les dangers potentiels mais les utopies et les espoirs dont nous sommes porteurs.
Il s’agit aujourd’hui de ne plus se mentir sur notre responsabilité mais de l’endosser pour être créateurs d’une plus large équanimité. L’avenir est fonction de la force de notre Essence, il est la manifestation croissante de notre intériorité. Les maux comme les bienfaits du monde en sont une conséquence.
Sur la piste aux étoiles, sur le terrain d’expérimentation de l’humanité, au quotidien et en toute conscience, passons donc d’un Averti qui se ment à un Averti qui se réalise.

Affrontons autant que faire se peut, les pans de vérités qui nous sont accessibles pour fredonner ensemble la ballade des possibles.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search