Dis-moi d’où tu viens et je te dirai qui tu es

 In La rubrique de Frédérique

Derrière l’évidence, les mondes subtils. Derrière l’apparence, le principe animateur. Derrière l’ombre, le soleil.
Si nous apprenions aux enfants qu’il existe un monde causal à l’origine de tout ce qu’ils perçoivent, ils se tourneraient vers l’essentiel avant d’être leurrés par ce qui se montre.
L’enseigner implique de ne plus confondre l’apparence avec la qualité, la qualité avec la Vie, et de reconnaître les formes comme des expressions diversifiées d’un souffle initiateur qui vivifie tout ce qui existe.

Le dessin animé cher à bon nombre en témoigne. Son graphisme traduit l’imagination d’un concepteur qui lui insuffle vie par un mouvement qui prend racine dans sa propre inspiration. Le dessin s’habille d’une qualité qui lui confère une dynamique propre.
Il en est de même du cinéma, juxtaposition de plans qui se succèdent et donnent l’illusion d’un réel qui n’est que virtuel, mais auquel nous réagissons comme s’il était vérité.

Ce qui est vrai du cinéma qu’il soit fiction, documentaire ou d’animation n’est qu’une représentation de ce que sont nos vécus dans toutes leurs expressions.
Nous nommons Vie ce qui n’est qu’existence, ce qui n’est qu’aboutissement d’une conscience, qui elle-même est réceptacle de Vie cherchant à comprendre, à saisir, à contenir un petit brin d’énergie cosmique pour l’amener en manifestation dans l’éprouvette d’une forme qui n’est qu’un laboratoire. Dans ce lieu de transmutation alchimique, elle raffine l’intérieur de ce qu’il contient et le transforme en pure lumière au gré des expériences de l’incarnation.
Nous vivons dans un monde fictif qui distille ses preuves d’incontestable sur l’écran du quotidien, mais nous sommes ici-bas, mus par une conscience d’une tout autre nature.

 Celle-ci transmet des ondes de Vie aux formes qu’elle crée et qui, fortes de leur objectivité, se prennent pour essentielles quand elles sont conséquences.
Éduquer à comprendre la cause et non le jeu des effets, c’est rendre intelligible la loi du karma et la responsabilité qui incombe à tout être conscient des lois qui régissent l’incarnation.
Dis-moi d’où tu viens et je te dirai qui tu es, mais ne confonds pas tes origines avec ta géographie de naissance.

Fruits de la Vie une qui est pure énergie, nous venons tous d’un ailleurs subtil. Fils et fils de Vie, nous devons transformer vibratoirement la planète et notre Terre intérieure pour la rendre aimante jusqu’au cœur des cellules qui la constituent.
La Vie est un Souffle animateur ; elle se fait âme, puis engendre les formes qui permettront d’imprégner toutes les manifestations de ses qualités fondamentales.

Éduquer à ce processus invisible, à cette genèse au-delà de nos histoires manifestes, permet d’avoir une représentation de notre place dans le grand tout, du rôle que nous avons à y jouer ; cela libère de la prison des perceptions et des attachements illusoires.
Ainsi sans attente de retour, chacun à sa juste place est une étincelle de Vie en incarnation œuvrant à faire vibrer la matière au diapason de l’Esprit pour le bien de la Terre et de l’ensemble des Terriens.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search