Si t’écoutes pas, tu changes pas !

 In La rubrique de Frédérique

Si t’écoutes pas, tu changes pas !
Mais pourquoi changer ?
Pour suivre le flux du vivant, l’épouser et évoluer avec lui bien sûr !
A défaut, obnubilés par le bruit assourdissant de nos ritournelles mentales qui brouillent les messages porteurs d’inédits, nous finissons par radoter en repassant en boucle, un disque aux accents surannés.

Ecoute ton semblable et ce qu’il te dit par les mots et leur au-delà. Il y a toujours un indice, au royaume de l’autre, qui enseigne et nous porte sur les rives d’un possible encore inexploré.
Écoute la nature, elle chante la Vie qui l’anime et expose dans un tableau perpétuellement mouvant, les leçons des choses intérieures qui s’exposent incognito et ne parlent qu’aux oreilles sensibles.
Écoute, accueille, ressens, traduis et ose avancer au plus près de ce qui te semble juste.

Écoute et obéis, non à des ordres imbéciles proposés par des répétiteurs qui ont cessé d’entendre, et ressassent sans les revisiter les discours du passé, mais écoute et obéis aux lois du monde, à celles qui l’organisent et confirment sa cohérence. Elles pénètrent et éclairent les mystères au fondement de l’existence et donnent le « la » de l’ordonnancement divin.
Écoute la solidarité des systèmes.

Écoute ce que disent les sens ; découvre les perceptions subtiles et la trame invisible à l’origine du monde dans lequel tu séjournes.
Écoute le cœur qui pulse et bat en chacun de nous, donnant le tempo d’un concert où chacun mêle sa musique intérieure dans le grand chœur des hommes et des femmes ouverts au devenir.
Écoute et suis la voie de l’ensemble. Chacun y a sa place et œuvre au bien de la Terre quand il l’occupe simplement, librement, consciemment.
Écoute et coopère.

Seul l’accueil autorise l’écoute. Il est un état de transparence et d’innocence, qui s’offre sans filtre, sans crainte, pour mieux servir l’inaudible en voie de révélation.
Dans cette pureté qui s’est départie des vieilles habitudes, des vieilles mémoires, des vieilles rancunes, des vieilles attentes, il s’offre à ce qui se présente et danse la vie et ses propositions pour en comprendre les leçons.

Sans écoute, nulle possibilité d’avancer et de pénétrer les voies inconnues. Écoute et tu entendras l’imperceptible te guider sur des chemins escarpés qui conduisent là où règne la paix, l’amour et la joie de servir.
Écoute, mais pour cela, fais taire les bruits qui emplissent l’espace des refus d’être, pour mieux préserver ce qui a été.
Le nouveau émerge de l’écoute. Si nous voulons inventer l’histoire et non la répéter inlassablement, cessons de courir et de nous agiter pour accueillir dans le silence et l’immobilité ce qui cherche à se dire.
Ensemble, nous pouvons entendre, traduire et porter sur les ondes, l’avenir.
Si t’écoutes, tu sers le renouveau ; beau programme de printemps !

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt
0

Start typing and press Enter to search