Eprouvettes

 In La rubrique de Frédérique

Les chercheurs, les découvreurs, les expérimentateurs scientifiques disent tous quelque chose de la réalité divine dans un jargon particulier, qui par un jeu analogique, peut éclairer notre réalité.
Ainsi, certains savants dans des laboratoires, se servent d’éprouvettes, de contenants qui permettent de multiples manipulations dont ils attendent qu’elles confirment ou infirment à terme, un certain nombre d’hypothèses. Celles-ci épousent nos thèses ou d’autres et révèlent parfois de nouveaux solutés résultant de la transformation des substances en présence.

Comme ces spécialistes, mais sans forcément le savoir, nous sommes aussi des pratiquants de l’éprouvette.
Celle-ci est invisible mais se perçoit de l’intérieur ! Nous sommes le laboratoire, l’instrument de mesure et le tube à essai au sein duquel se déroulent des expériences qu’il nous faut repérer, analyser, classifier, réitérer pour vérifier si les éprouvés de l’éprouvette se répètent ou s’ils ne sont que des perçus passagers qui ne sont là que par hasard.

Dans nos officines secrètes, nous savons cependant que le hasard habille de son vocable ce qui semble inexplicable. Au fil de nos recherches, reproduisant maintes et maintes fois les tests, nous constatons combien, les mêmes causes donnent inévitablement les mêmes effets.
En identifiant les variables responsables des résultats qui nous affectent avec plus ou moins de bonheur, nous pouvons opérer des changements dans le monde causal, amender les effets qu’ils engendrent et les ajuster plus finement, à nos souhaits ou à nos intentions.

Ainsi, au sein de nos éprouvettes, nous éprouvons une kyrielle de situations. Certaines dans le plaisir, d’autres dans la douleur ; nous appelons épreuves, les ressentis qui s’accompagnent de désagréments physiques émotionnels ou mentaux, sans réaliser que celles-ci résultent des sources auxquelles s’abreuvent nos différents corps.

Mais si d’aventure, nous tirons leçons de l’expérience, nous comprenons, in fine, les bien-fondés de l’épreuve, les bien-jugés de sa traversée, et les bien-compris de sa résolution.
Ce n’est que par l’épreuve que nous découvrons nos capacités tout en évaluant nos manques ; cette appréciation qui n’existe que parce que nous sommes à la fois l’éprouvette et son observateur, révèle les changements à initier pour raffiner nos contenus pour le bien particulier ou celui de notre communauté.
C’est là le but de l’incarnation. Opérer au plus profond de nous-mêmes, une mutation alchimique qui puisse convertir les précipités de l’éprouvette en pure lumière.

La vie est une investigation scientifique et nous en sommes les expérimentateurs. Il ne tient qu’à nous de voir derrière les situations du quotidien, les lueurs qui se manifestent. Grace aux matériaux de nos formes, se construit une maison que nous habitons pour que la lumière y rayonne, dans toutes ses variations, sur toutes ses acceptions.
Eprouvette de lumière, c’est un joli nom à porter au fil de la journée, non ?
C’est là notre identité !

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search