Etincelle

 In La rubrique de Frédérique

L’éteint scelle la dimension de l’obscurité quand l’étincelle pétille dans un éclat de vie qui éclaire notre « sombritude ».
L’éteint scelle dans nos quotidiens, nos lots d’habitudes et de préjugés quand l’étincelle interroge subitement la nécessité de telle ou telle pensée, action, sentiment.

Dans la nuit de nos existences, l’étincelle découvre des zones d’expérience à explorer pour mieux les découvrir et les porter au rang de zones à visiter.
Dans ces espaces ainsi découverts, nous marchons à tâtons d’abord, puis avec plus d’aisance et commençons à penser nos devenirs sur ces nouvelles terres.

Penser est toujours un éclair de lumière dans le champ de notre mental balbutiant. C’est un rapport qui s’établit entre le ciel de notre âme et la terre de notre cerveau.
C’est cette activité électrique que l’on retrouve à tous les niveaux de la manifestation.
Les chercheurs d’orage courent après les éclairs pour mieux s’en émerveiller et les coucher sur des clichés qui enchantent le monde.
Mystère de l’électricité qui traverse nos cieux jusqu’à la terre, témoigne de l’activité électrique à l’extérieur de nous-mêmes et nous instruit sur ce qui se passe au plus profond de notre intériorité.
Entre nos terres et nos cieux, des arcs de lumière apparaissent et dévoilent d’autres aires de conscience à reconnaître, pénétrer, apprivoiser, habiter.

Ainsi, s’éclaire parfois avec une brusquerie dérangeante, un défaut qui nous saute aux yeux sous l’impact de la lumière. De même, la solution d’un problème global ou particulier peut aussi surgir sous le feu d’une vision radicalement différente.
L’étendue de nos possibles se révèle peu à peu, comme celle de nos immobilismes bordés par des haies de peurs qui entravent le courage d’emprunter des sentiers à défricher.

L’éteint scelle un passé, il scelle l’opacité pour surseoir au changement, quand l’étincelle découvre dans une fulgurance aveuglante un présent et un avenir vers lequel cheminer.
Voir permet de distinguer où se posent nos pas ; cela engage et nous oblige ; or tout engagement, toute obligation porte son lot de renoncements.
L’éteint scelle le glas de nos avancées quand l’étincelle propose de découvrir un ailleurs, de se découvrir partie donnante à un futur que nous cocréons en allumant une flamme qui peut se teinter d’égoïsme ou de fraternité.
L’étincelle est toujours l’occasion d’éclaircir une situation. Il se peut que nous la réfutions, que nous l’attendions, que nous la suscitions et que nous prenions en compte, ou pas ce qu’elle illumine.
L’étincelle est une petite expression de la vie qui nous connecte à la grande Vie qui nous anime, sans qui nous ne pourrions être ce que nous sommes.

L’humain porte un étincelant destin qu’il lui revient d’accomplir sur un chemin de lumière croissante.
Ce qui s’affiche sur le plan physique est toujours l’expression d’une source primordiale et nos lumières manifestes attestent de nos essences éclairées.
Dans une profusion d’étincelles, les hommes et les femmes se découvrent, découvrent le monde, le comprennent, se comprennent et s’acheminent cahin-caha vers un vivre ensemble clair, sans ombre et sans artifice.
D’éclair en éclair, de coups de foudre en coups de foudre, d’illuminations en illuminations, nous progressons sur la voie, qui imperceptiblement, imperturbablement, conduit à percevoir le véritable sens de l’Existence.
Vive la fée électricité ; de sa baguette surgit notre salut…

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search