Graalons ensemble

 In La rubrique de Frédérique

Danse des mots, densité des dits, subtilité de ce qui les enfante et lourdeur de ce que les non-dits secrètent au sein des ambiances qui nous environnent.
Le mot porte une énergie à qui il donne corps, il condense sur un point d’évidence un halo de vibrations qui se fraie un chemin jusqu’aux rives de notre comprenette.

Oh, un mot d’argot !
Ne nous offusquons pas, ne répondons pas aux dits sans remonter à leurs origines, sans chercher à découvrir la richesse des possibles qui se sont concentrés pour traduire une réalité que nous résumons, faute de pouvoir l’embrasser dans sa totalité. Dans cette impossible saisie, les mots sont des séquences qui saccadent l’essence, la transportent au cœur de l’existence et la contournent, non pour l’éviter, mais pour en esquisser des contours qui la rendent perceptible.

Grâce à eux, nous pénétrons les mondes intérieurs, l’immensité des « pas encore dit » et celle de tous les potentiels présents dans l’au-delà du dit. De cette matrice immatérielle jaillit ce que les mots créent. Dans « l’avant dit » tout se prépare et c’est à nous de discerner ce dont nos paroles témoignent dans les dits, les non-dits, conçus, à concevoir, les dits ouverts ou fermés, les dits d’hier, d’aujourd’hui ou de demain, les dits d’espoir ou d’inertie, les dits novateurs ou sclérosés, les dits porteurs ou paralysants.

Dans l’affut de ce qui cherche à se dire, un nouveau Graal s’ébauche et des rapports encore inédits s’imposent. Les mots révèlent les états latents qui nous animent ; ceux qui initient nos quêtes sont emprunts de courage et de responsabilité ; ceux qui portent nos requêtes comptent sur un autre, individu ou collectif pour répondre à nos attentes.

L’une et l’autre se formulent, mais l’une engage quand l’autre attend d’autrui qu’il s’engage.
La quête du Graal est un chemin initiatique qui permet de reprendre les rênes du devenir en actualisant les forces qui nous propulsent vers notre profonde réalisation.
Avant d’oser nous y consacrer, nous attendons plus ou moins secrètement que des solutions s’ébauchent sans chercher à les formuler et nous critiquons souvent les réalités présentes, créant autour de nous une ambiance d’insatisfaction qui ne fait que nourrir un climat délétère. Au-delà de ces jeux de mots, de ces joutes de mots, de ces invectives qui dénoncent sans chercher à être réellement force de proposition, nous distillons un poison dans le cours permanent de nos échanges.

Le monde du « pas encore dit » recèle les possibles à engendrer ; c’est à partir de cette source que la magie du vivant s’incarne dans les mots que nous prononçons. Ceux-ci peuvent être des armes, ils sont aussi les graines à cultiver pour inventer un avenir souhaitable et accepté par tou(te)s.

Cessons de râler, graalons ensemble pour faire advenir le meilleur, autant que dire se peut…
Voilà qui est dit !

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search