Indispensable soutien

 In La rubrique de Frédérique

Soutien visible et invisible, soutien conscient ou inconscient, soutien évident ou subtil, rien n’existe sans soutien, sans mur de soutènement.
La Terre nous soutient, elle porte nos pas et le système solaire l’inclut dans une orbite qui lui permet l’existence.

De ce soutien premier s’origine tous les autres sur notre petite planète.
Soutien du minéral dans toute composition formelle ; rien de tangible n’est créé sans chimie ; tout est question d’éléments, d’oligo-éléments qui prennent leur substance dans la matière même de notre Terre et participe à l’élaboration manifeste de toute chose, de tout être.

Au niveau humain, soutien des réseaux lymphatiques, soutien des différents systèmes qui donnent corps et vie à l’entité humaine constituée des milliards de cellules qui représentent son soutènement ; soutien physique, structure architecturale du vivant et soutien qualitatif, soutien psychologique et subtil …

En regardant l’homme, nous voyons qu’il est foncièrement un être social, y compris lorsque ses comportements sont asociaux.
Aucun nourrisson ne peut vivre sans l’once d’un toucher, qui signe une première reconnaissance, une première différenciation avec l’environnement qui donne place dans une communauté.

Soutien éducatif, soutien parental, soutien amical, soutien scolaire, soutien livresque, soutien audiovisuel, soutien sensible, tout ce que nous sommes en mesure de vivre est un soutien.
Tout ce que nous appréhendons soutient avec plus ou moins de bonheur, notre existence et le sens qu’elle prend ou ne prend pas dans le grand ensemble que nous formons avec la Terre qui nous porte.
Tous ces soutiens prouvent à quel point nous sommes liés à notre environnement physique et relationnel.

A ne voir le monde qu’à la lunette de notre existence, nous perdons de vue ce maillage extrêmement intelligent du vivant et la connexion qui nous y attache indissociablement.
Vouloir le nier, faute de connaissances, faute de conscience, freine la croissance harmonieuse du réseau, génère des stases et des embolies. Ainsi germent tous les séparatismes, toutes les exclusions qui fomentent nos refus de soutenir celles et ceux qui en ont besoin.

A refuser notre soutien à la communauté, aux individus, aux peuples en détresse, ou aux institutions œuvrant pour le bien commun, nous participons à l’effondrement des valeurs de solidarité, de fraternité, de droit, de reconnaissance et nous augmentons la souffrance et les inégalités.
Le devoir de soutien est un devoir de vie ; le refuser permet des survies qui n’ont d’avenir que dans les leurres du manifeste.

Tout est cyclique, tout a une fin ; camper dans nos prés carrés en refusant l’aide que nous pourrions apporter, hâte forcément la fin du soutien collectif à notre endroit et provoquera à terme, cataclysmes divers qui auront raison de nos « avoirs » âprement défendus au mépris de l’ensemble.

Où que nous soyons, qui que nous soyons, soutenons-nous les uns les autres aussi fondamentalement que la Terre nous soutient.

 

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search