Invitation à la confiance

 In La rubrique de Frédérique

Si tu ne fais pas confiance, ne t’attends pas à ce que les choses se passent au mieux, mais si tu fais confiance cela n’implique pas que tout ira bien !
Alors, à quoi bon avoir confiance ? À quoi sert d’avoir confiance, si ses bienfaits ne sont pas manifestes ?
À rien d’autre qu’à éradiquer la méfiance, la défiance, le doute, à cultiver l’accueil de ce qui se présente et à colorer l’air alentour de vibrations subtiles et bénéfiques pour tous. La confiance ne se limite pas à l’instant, elle n’est pas bornée par le temps ni conditionnée par des attentes, car alors elle ne serait plus confiance, mais certitude d’obtenir ce que l’on souhaite.

La confiance est pourtant une certitude ; elle n’est pas celle d’une réussite ou d’un avoir à venir, mais celle d’un état de présence à ce qui se propose pour en extraire le joyau caché, quelle que soit la gangue dans lequel il séjourne.
Il ne s’agit pas donc pas de perdre confiance en cas de difficulté ou d’absence de précieuse trouvaille sauf à feindre cette qualité intérieure, tout en étant sur le qui-vive à guetter ce que nous voudrions voir émerger. Cette attitude de veille affûtée n’est pas confiance à l’œuvre, mais une imitation remarquable qui reste au fin fond de son expression, impatience ou désir ardent tapi dans l’ombre !

Impossible de vivre en totale confiance quand l’impatience se faufile au détour de nos quotidiens. Cette dernière vient dire nos attentes et prouve que nous n’envisageons pas toutes les éventualités, car nous focalisons sur celles dont la représentation nous convient, nous agrée parce qu’elles sont déjà pressenties et connues.
La confiance est alors souhait de voir apparaître une image préconçue, un événement pré pensé, une situation pré espérée qui témoigne par delà ces préfixes de notre difficulté à nous ouvrir sans réticence au nouveau.
Si tu ne fais pas confiance, tu passes à côté de l’inédit et du possible insolite ; si tu entrevois quelque chose de précis, convaincu de sa prochaine survenue ce n’est pas la confiance qui t’anime, mais un désir s’exprimant avec foi.

La confiance est un état d’être qui n’attend rien et découvre ce qui se présente avec l’œil de celui ou de celle qui épouse le présent qui s’invente au fil du temps et en extrait le contenu essentiel.
À vouloir retrouver le passé, la confiance se perd.
À vouloir trouver demain, la confiance se travestit
Mais être au présent, riche de ce qui arrive c’est être en confiance et en gratitude, heureux de pouvoir traiter ce qui se propose, car rien de mieux ne pourrait survenir.

La confiance est finalement la joie d’être et de découvrir ce qui en permanence cherche à dire la beauté du monde sous les événements qui nous sont présentés.
Gratitude !

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search