Etre ou ne pas être à la hauteur

 In La rubrique de Frédérique

Etre ou ne pas être à la hauteur…
Mais de quoi, grand Dieu ?
Des circonstances bien sûr…!
Mais desquelles, grand Dieu ?
De celles que nous traversons, bien sûr…!
C’est sans compter avec les différents niveaux d’interprétation et d’interpénétration que nous proposent toutes les situations de la vie.

Selon le plan sur lequel nous nous exprimons, selon l’instance qui parle en nous, nous jugeons, jaugeons, estimons ce qui doit être, devrait être, a été …fait, dit, senti ; mais est-ce la même chose sur un plan différent ?

Chaque fois que nous cherchons à épouser un cadre précis, sans réussir le mariage, l’insatisfaction nous gagne… et nous atteint ; elle nous guette, non pour nous punir ou nous anéantir, mais pour révéler les dysharmonies des différents plans sur lesquels nous naviguons.

Et voilà, ni plus ni moins !
Rien de grave !
Juste l’occasion d’ajuster les références de notre histoire passée et présente, pour ne pas avoir à rejouer dans le futur ce que nous actualisons une fois de plus aujourd’hui.

Ce que nous répétons ne nécessite aucune justification mais impose simplement une analyse sans fard ni rationalisation ; cela éclaire le contexte de notre lecture et permet de l’inclure dans un champ plus vaste permettant d’entrevoir la situation d’un autre point de vue. Ainsi nous montons de spire en spire dans des zones d’intelligence toujours plus grandes.

Notre vérité du moment, se drape d’authenticité mais que deviendra t-elle quand son inexactitude nous sautera aux yeux ?
Un rapport obsolescent entre la confiance et la forme qui nous aura permis de modeler une expérience dont nous ne sommes plus satisfaits.

Alors s’affrontent nos vérités et leurs possibles actualisations qui se résolvent par le refus ou l’élargissement de nos compréhensions.
Nos maîtrises comme nos « immaîtrises » sont les jours et les nuits de nos expansions de conscience pour peu que nos obscurités s’éclairent du soleil nouveau et non de celui d’hier.

Si nos mémoires éclairent le chemin, elles ne doivent pas être des phares ; aller de l’avant exige de se débarrasser des oripeaux des pseudo excellences comme des casseroles auxquelles nous sommes identifiées.

Saluons chacun de nos ratages, ils affichent de nouvelles potentialités à réaliser.
Il n’y a pas de mal, il n’y a qu’un bien qui cherche à se dire, à se révéler, à croître …
Le bien comme l’univers sont en expansion…

Mal êtres et incompréhensions surgissent quand nous inhibons la force des mondes intérieurs pour nous accorder aux espaces extérieurs, armés d’explications savantes, inspirées ou juste mal ficelées par des idéaux à peine voilés.

Savoir et connaître la note émise et la note entendue pour connaître l’accord auquel nous participons à l’instant présent de notre quotidien, à l’instant présent de notre humanité !
Mais pourquoi, grand Dieu ?
Mais pour être, bien sûr !

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search