Liberté, quand tu nous tiens…

 In La rubrique de Frédérique

Enfin libres ! Comme si c’était possible !

La liberté confronte à différents possibles, donc à des adhésions, des renoncements, des engagements ou des statu quo. Elle propose diverses options auxquelles nous n’avons pas d’autre alternative que de répondre !
Aïe, paradoxe ! Et pas des moindres, y compris quand nous décidons de ne pas choisir…

La liberté est intrinsèquement esclave d’un contexte ; les perceptions, les discernements dont nous faisons preuve, ne s’expriment que dans des situations particulières, géographiques, émotionnelles, psychiques, mentales et culturelles.

Elle relève également de nos états de conscience ou d’inconscience. Endigués ou débridés, pulsions, désirs, projets s’expriment dans les cadres du permis et de l’interdit.
La liberté si souvent sacralisée apparait donc, profondément dépendante des circonstances dans lesquelles elle s’inscrit.

C’est une conquête qui permet à chacun de s’individualiser, d’affirmer sa volonté, ses préférences, autant qu’un leurre car elle repose sur des conditionnements, que ceux-ci nous agréent, nous révoltent ou nous indiffèrent.

Nous exprimons ou revendiquons nos décisions, en vertu de contingences spécifiques. Une fois celles-ci actées, chacun les assume ou pas ! Là encore, la liberté épouse, parfois sans consentement, la loi de cause à effet à laquelle personne n’échappe jamais…à terme.

La liberté flirte avec la responsabilité ; elle impose une analyse des événements qui surgissent afin d’opter pour l’attitude la plus adaptée aux circonstances. Mais nos jugements, tributaires des expériences passées et présentes, sont des filtres qui colorent notre vision et troublent notre appréciation des diverses situations. Il en résulte des attraits, des pensées, des paroles et des actes qui nous échappent ou que nous impulsons sans être toujours conscients des fondements qui les font naître.
L’homme comme la femme ordinaire choisissent en fonction de leurs aspirations, de leurs histoires, de leurs espoirs, que ceux-ci soient réalistes ou pas. En cela personne n’est libre !

La liberté est un chemin de croix où chaque carrefour propose un choix, un point critique où l’illusion de notre autonomie laisse croire à une indépendance dans un monde d’inter-reliance où nul n’échappe à son destin… Or, notre destin est commun !

La liberté, « au bout du conte », se révèle être une prescription où chacun occupe sa juste place, et œuvre au mieux de ses possibilités dans un monde qui le contient.
Elle se démasque en offrant à l’individu, la charge d’assumer parfaitement ce qu’il est, d’y souscrire, et de servir la communauté sans ciller.

Elle n’est finalement qu’une reconnaissance de ce qui doit être ; elle exige humilité, adhésion et inscription de chacun dans l’ensemble.
Cela passe par de multiples erreurs et tâtonnements ; la liberté distille, au fil du temps, les leçons qui dévoileront, in fine, à quel point sa perception individuelle était leurre et enfermement.

Alors, le libre-échange et la juste répartition des responsabilités de chacun au sein du vaste Tout, seront les valeurs appliquées demain et nous verrons poindre, bientôt, l’aube d’une nouvelle civilisation.

Allez…un pas de plus vers la liberté ?

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search