Morceaux choisis

 In La rubrique de Frédérique

Qu’il soit cornélien, banal, insignifiant, conséquent, conscient ou inconscient, le choix engage.
Le chemin emprunté en allant droit devant soi, en tournant à droite ou à gauche, induit des situations particulières, des rencontres qui peuvent radicalement modifier le cours du moment, d’une journée voire d’une vie.

Choisir de se taire ou de parler, choisir de donner ou de prendre, choisir d’épouser une cause ou une autre, choisir de ne pas choisir et laisser faire, tout dans l’existence est consécutif à un choix car ce que nous initions est toujours l’expression d’une force particulière qui aurait pu s’exprimer autrement. Ainsi nos choix pluriels et permanents engagent notre responsabilité.

A mesure de l’évolution, nous comprenons donc qu’il est inutile de blâmer quiconque de l’état dans lequel nous nous trouvons, car il résulte des choix adoptés même si nous les avons si souvent initiés sans même le réaliser.

S’il y a une chose que nous ne pouvons pas choisir, c’est l’omniprésence des choix dans le déroulement de nos existences et la liberté qu’ils confèrent.
Il y a les choix extérieurs, les choix intérieurs auxquels nous nous conformons, ceux auxquels nous échappons, ceux que nous fuyons, refusons ou encore ceux que nous ne percevons pas, faute d’équipements pour les voir ou trop en prise avec nos refoulements et nos limites.

Quels qu’ils soient, ils marquent définitivement nos vies de leurs sceaux, impliquent des conséquences ; ils engagent et rien de ce qu’ils inscrivent, ne s’efface.

Ils libellent en lettres invisibles les incidences qu’ils apposent sur la feuille de route de nos existences. Comme la flèche décochée ne peut rétracter l’impulsion initiale, les impacts de nos décisions diverses ne peuvent s’annuler ; ils sont cependant susceptibles de rectifications salutaires ou pas, à mesure que nous réalisons qu’aucun acte n’est anodin et que toute attitude résulte d’une option choisie, savamment, courageusement, lâchement, par désir ou évitement conscients ou encore inconsciemment.

Les choix sont toujours évolutifs car chacun donne l’occasion d’une possible compréhension, d’une nouvelle intégration. A chaque instant ils aiguisent avec plus ou moins de brio notre capacité d’évoluer car c’est par eux, grâce à eux que nous tirons les leçons de nos engagements, de nos désengagements ou de nos non engagements, fussent-ils erreurs ou réussites.

Réaliser que tous choix engagent, ne doit ni nous inhiber ni nous bloquer mais nous donner la force de les repérer et de les identifier. Alors il devient possible de les accompagner en conscience et d’agir au plus près de notre cohérence afin de promouvoir le meilleur à privilégier, à la place qui est la nôtre dans l’instant présent.

L’instant présent a ceci de particulier qu’il est toujours d’actualité ; il nous propose inlassablement d’oser des choix conscients et d’opter pour une direction qui conduit toujours quelque part. Au cœur même d’une impasse, les choix d’aller dans le mur, de se garer ou de faire demi tour nous sont offerts.

À bon entendeur, bon choix !

 

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search