Nouveau couple

 In La rubrique de Frédérique

Qu’il s’agisse de la rencontre d’un spermatozoïde et d’une ovule, d’un homme et d’une femme, d’un pôle féminin et d’un pôle masculin, le couple est le socle sur lequel s’édifient les opportunités de création, les espaces de transformation ; il donne l’occasion de réaliser combien l’alliance des polarités est indispensable à toute croissance quel que soit le niveau concerné.

Il est la plus petite union consciente qui conditionne le passage du courant de vie et l’évolution du vivant.
Ne plus se considérer comme, « un et autre », mais comme « uns » en quête d’harmonisations indispensables à toujours actualiser.

Rien n’est facile dans un couple quand on est deux ; tout devient plus simple quand on se considère comme « uns » et que l’on cherche en permanence à faire croître en subtilité la nouvelle issue du mariage.

Il ne s’agit plus d’avoir raison ou tort, mais de chercher ensemble les chemins de la raison.
Il ne s’agit plus d’aller dans un sens ou dans l’autre, mais de trouver ensemble le sens organisateur qui cherche à se découvrir et qui a présidé à la rencontre.
Il ne s’agit plus de faire un enfant, de construire une maison, même si cela importe mais de tenter d’être l’un et l’autre, l’un pour l’autre, le miroir transformateur et purificateur dans lequel se révèle le prochain pas à franchir ensemble, dans une vision partagée pour un progrès qui nous dépasse.

Pourquoi nous sommes-nous rencontrés au-delà de l’immédiatement lisible ? Comment pouvons-nous faire fructifier cette force qui nous a mis ou remis en présence le temps d’une vie pour actualiser ou réactualiser un pan d’histoire, écrit précédemment ?

Chercher à avancer ensemble, c’est renoncer à ses avancées personnelles, même si le gain commun nous fait croître individuellement ; c’est toujours donner le meilleur à l’entité construite, plutôt qu’aux pierres qui l’ont édifiée.

C’est là que le couple trouve sa grandeur. Cela est vrai de la rencontre de l’homme et de la femme, comme de toutes les liaisons entre polarités complémentaires sur les plans horizontaux autant que verticaux.
Les noces de l’âme et de la personnalité sont aussi créatrices du meilleur pour l’environnement proche et lointain, dense et subtil.

D’alliances en alliances, nous réalisons notre communauté ; nous la comprenons, la pressentons, la ressentons dans ses multiples articulations et nous cessons de vivre comme si l’interdépendance n’était qu’un concept déconnecté de toute expérience tangible.
Nous l’accompagnons, pour la rendre consciente et la révéler à toutes celles et ceux qui y sont réfractaires car ils n’ont pas encore découvert le réseau, la « toile synaptique » sur lesquels circule et se transmet l’énergie qui donne Vie à tous, à tout ce qui existe.

Nous avons un pan d’éternité pour appliquer à l’infini, la note d’amour que nous souhaitons voir éclore dans le monde. Mais rien ne nous empêche de nous hâter lentement vers cette réalisation somptueuse qui revient à l’humanité.
L’avenir ne s’invente pas; il se crée et se recrée sans cesse à partir de nos unions et de nos capacités à vivre les attraits du quotidien en perpétuelle mutation.

Là réside notre liberté commune.

 

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search