Parle seulement si tu aimes

 In La rubrique de Frédérique

Les mots disent quelque chose, mais ils disent aussi n’importe quoi. Cependant, quoi qu’ils disent, ils permettent d’explorer les dits, les non-dits, les pas dits parce que pas encore repérés, les plus dits parce que dépassés, les toujours dits qui ne sont plus écoutés, faute de capacité à entendre ce qui se dit derrière ce qui est dit.

Que de dits derrière ces dits qui disent et taisent avec plus ou moins de brio ce qu’ils veulent dire ou cacher. Ces dits restent encore aujourd’hui une façon commode de se dire, de se comprendre ou de se contredire pour cheminer ensemble vers plus de justesse,
Dans ce qui est dit de ce qui se dit,
Dans ce qui est dit de ce qui ne se dit pas,
Dans ce qui est dit qui ose se dire,
Dans ce qui est dit et qui s’entend à différents degrés du dit.

Tous ces dits engendrent sur l’éther une folle danse qui virevolte selon les carrefours rencontrés ou s’éteignent quand ils n’y trouvent pas d’échos.
Nous sommes ces carrefours, ces relais de dits, qui amplifions ce qui se dit, ou l’enterrons sous la ouate de nos refus d’entendre.
À nous de reconnaître les dits que nous choisissons de relayer et ceux que nous souhaitons éteindre.
À nous de repérer ceux qui servent la communauté, le mieux-être ensemble, l’aller vers plus d’amour, et ceux qui ajoutent leur pierre à la critique séparatiste et renforcent les murs de nos enfermements.

Dis-toi ce que tu veux pour savoir si ce qui se dit aide à aimer ou à désunir.
Dis-toi ce que tu penses pour te reconnaître porteur d’accord ou de discorde
Dis-toi ce que tu divulgues pour percevoir au fin fond de ton intériorité les mouvements qui colorent la vie de pastel ou l’assombrissent du noir de la rancune, de la rancœur, de la jalousie, de l’envie ou de la bêtise.

Les dits et les non-dits tissent notre trame relationnelle particulière et sociétale.
Le savoir mène à taire les dits nocifs et à les transmuter, car les dits, même tus, s’ils ne sont pas désactivés, restent dévastateurs.
Le vouloir engendre des recherches poétiques, poïétiques qui donnent le goût de l’ouverture et dessinent un sourire sur les lèvres et les cœurs.
Quoique ces mots te disent, ils disent l’espoir d’être au jour le jour, porteurs de dits joyeux, de dits aimants, de dits de confiance et de gratitude, pour que les dits portent l’ouverture et deviennent créateurs d’un monde où les mots permettent la rencontre et font taire toutes les guerres.

Parle seulement si tu aimes, mais si tu n’aimes pas, sache que le découvrir est un pas vers l’amour ; le seul fait de se le dire y conduit, car qui ne dit mot consent et oser se le dire est déjà une façon de guérir d’un manque d’amour.
Pirouettes des dits, pour qu’au détour de nos cabrioles, les nouvelles figures du dit s’écrivent avec des lettres de noblesse. Parle seulement si tu aimes…

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search