Poupées russes

 In La rubrique de Frédérique

La lettre est tirée de l’alphabet, elle tient dans le mot qui tient dans la phrase qui s’insère dans le paragraphe qui se multiplie pour donner le livre, l’ouvrage même de la Vie.
La lettre, le mot ne sont que symboles ; symboles de l’atome qui devient molécule constitutive d’une forme minérale végétale animale ou humaine, qui elle-même, prend place dans le grand ordonnancement de la Terre qui s’inscrit dans le système solaire qui siège au sein d’une galaxie située dans l’univers. Ouf ! Grandiose !

Où que l’on soit dans le cosmos, tout s’agence dans un ordonnancement parfait, prend place dans un espace qui le contient et qu’il constitue.
Cette coopération indéfectible du vivant se lit sur tous les plans de la manifestation. Nul ne peut l’ignorer ; nul ne peut occulter l’extraordinaire intelligence du vivant incarné ; nul ne peut échapper au tempo qui rythme le ballet cosmique.

Et pourtant ! L’homme qui vit, se déplace, croît et évolue dans ce monde organisé, perpétue le désordre et oublie d’inscrire sa partition dans cette subtile orchestration fondatrice.
Par le pouvoir de la pensée rationnelle, il s’est extrait de la vie, l’a observée, a dégagé des évidences mais s’est coupé de l’Évidence au point de perdre de vue l’organisation et la coopération de tous les éléments entre eux.

À vouloir s’extraire du Tout, on génère le chaos ; à vouloir régir exclusivement un tout particulier, on sème le désordre dans l’espace global.

 Celui-ci nous inclut, et nous en sommes parties. A nous de témoigner de cet ordre inclusif dans nos façons d’être, à nous de relier tous les niveaux de nos existence pour découvrir la juste place qu’il convient d’occuper et la fonction à assumer pour la bonne marche de l’organisation universelle.

Poupées russes qui se placent dans un arrangement particulier pour que chacune puisse se situer au mieux dans l’unité qu’elles forment et dont on ne perçoit qu’une apparence unique.
Ce qui se voit coexiste en permanence avec ce qui est voilé ; le visible n’est que la face émergée d’un invisible à découvrir.

Où que se pose le regard, la coexistence est flagrante ; coexistence avec nos pairs, coexistence avec ceux qui nous précèdent, avec ceux qui nous suivent ; coexistence qui exige de nous reconnaître et de nous articuler, car c’est ensemble et ce n’est qu’ensemble que nous pouvons avancer de concert, sur le vaisseau Terre. Toutes les énergies qui président au visible co-existent, coopèrent et colorent nos communautés.

Coexistence, coopération, co-animation, co-articulation pour co-créer ensemble le futur le plus approprié à l’avènement de l’essentiel. Ainsi va la vie, ainsi l’âme agit !
Et la magie n’est autre que l’expression de l’âme en action.
Magiciens, magiciennes, passeurs d’âme, relais d’amour, nous sommes là, hommes et femmes pour révéler au sein du quotidien, la beauté fondamentale à l’œuvre derrière tout ce qui a pris corps.
Vive la Vie !

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search