Réfléchis avant d’agir !

 In La rubrique de Frédérique

Réfléchis avant d’agir ; ce leitmotiv que bon nombre d’entre nous prononcent ou ont entendu, résonne parfois comme un pensum alors qu’il est une invitation à rejoindre le pays du devenir.
Il ne dit pas « réfléchis avant de réagir » signant ainsi une réactivité pourvoyeuse de débordements émotionnels fort coûteux énergiquement et peu constructifs, au demeurant.
Non, ce « réfléchis avant d’agir » invite à considérer les outils à notre disposition pour être, autant que faire se peut, les réflecteurs de ce qui doit être.

Ce réfléchis, conduit à méditer, à attendre dans le silence et l’immobilité, les éléments qui vont miroiter sur l’espace mental afin d’être reconnus, traduits et mis en œuvre dans notre quotidien.
Ce « réfléchis » propose de séjourner sur les zones d’arrimage des idées afin de nous en imprégner pour diffuser ensuite dans le monde environnant, les lueurs d’intellection que nous avons pu capter.
C’est ainsi que des penseurs éclairés ont découvert et transmis des idées porteuses de sens et de progrès pour la famille humaine.

Aujourd’hui, notre communauté a la possibilité de penser et d’actualiser les réflexions qui ont touché et ensemencé le plan mental dans son ensemble.
Nous sommes des miroirs du beau, du bien, du vrai pour peu que nous prenions la mesure de ce que nous pouvons refléter.
C’est à cela que nous invite cette injonction. Elle devient alors un adage, une proposition d’apprentissage qui bénéficie à tous ceux, grands et petits qui s’y consacrent.

Apprendre à réfléchir, c’est apprendre à méditer, apprendre à prendre le temps, c’est apprendre à écouter la voix du silence qui doucement insuffle et instille des pépites de possible.
Cette attention à ce qui n’est pas encore formulé, nous met dans une disposition particulière. Nous reconnaissons, en rejoignant les rives de ces espaces où se préforme la pensée, que ce que nous traduisons, nous est extérieur.
Nous ne sommes plus alors propriétaires des idées qui se sont réfléchies dans l’espace conceptuel que nous avons rejoint, mais passeurs à l’affut des graines d’intelligence qui sommeillent et attendent notre intervention pour être cultivées.

C’est alors que nos actions sont inspirées ; elles accouchent des idées qui reposent sur des espaces communs et que nous accompagnons en conscience pour en traduire l’essentialité.
En se faisant réflecteur de ces plans supérieurs, nous donnons à nos actes et à nos expressions un goût de collectif, de coopération, de mise en œuvre pour l’ensemble. Ainsi nous manifestons consciemment notre appartenance à une globalité et agissons pour le mieux être de tous, oubliant les réactivités personnelles et les dissensions multiples qui en résultent.

Réfléchis avant d’agir pour occuper sur la scène du présent, la place d’inventeur d’un futur harmonieux qui rendra nos environnements et nos rapports lumineux.
De cet engagement pour la terre et les terriens surgira un monde régi par de plus justes relations.
Réfléchissons…

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search