S’éduquer au futur, un jeu d’or et de lumière

 In La rubrique de Frédérique

Le pèlerin ne peut rien à l’état du terrain qu’il traverse, mais il est responsable de la façon dont il foule le sentier. Ce n’est pas l’état formel de la course mais l’état d’être du coureur qui donne au chemin ses lettres de gloire.
Ainsi, la beauté est dans l’œil qui regarde, et toute avancée devient noble quand le regard qui perçoit, est empli de noblesse ; cette logique unanime gouverne l’ensemble des qualités et défauts que nous attribuons aux uns et aux autres.

Eduquer au futur, c’est éduquer à être, à donner le meilleur de Soi-même et non plus éduquer une mémoire pour devenir bon récitant. Nous n’avons plus à réciter l’histoire mais à la construire en comprenant le présent, résultant d’un passé, avant de penser et de faire advenir un futur éclairé.
Ce chemin de lumière est chemin d’évolution et tout phare qui éclaire nouvellement ce qui est, permet de découvrir sous des monts d’inutile, les perles dont nous parer pour aborder demain dans nos plus beaux effets.

Préparons-nous à entendre ce qui cherche à se dire, habillons-nous de lumière pour éclairer et voir dans toute sa splendeur le futur qui s’incarne et illumine encore et encore les prochains pas à accomplir ensemble.

La lumière, le soleil, rayonnent sur tous et chacun selon l’épaisseur des voiles qui l’enveloppe en perçoit plus ou moins les impacts.
C’est l’accueil qui révèle notre fraternité et l’absolue nécessité d’abolir les murs séparatistes que nous avons construits au fil de nos multiples vies. Portons toujours plus loin notre vision pour découvrir tels des explorateurs, la ligne de mire du bien commun.

L’utopie est une idée, un idéal qui naitra un jour, quelque part.
Soyons des utopistes, qui dans l’oubli d’eux mêmes, servent les énergies qui cherchent à s’incarner pour construire un port de lumière et d’amour.
Eduquer au futur, c’est s’éduquer aux rêves que nous rendons réels.
Soyons des rêveurs lucides, et traduisons ce que nos frères ainés sèment sur les aires subtiles des mondes invisibles que nous ne pouvons atteindre qu’ensemble.

D’or en or, d’aor en aor, de lumière en lumière, nous sublimons la matière pour rendre au monde et aux règnes qui le peuplent, leurs habits de grâce. L’or est la lumière du cœur, la lumière de l’âme, la lumière de l’esprit, la ligne qui relie nos multiples polarités par des éclairs de vie et déchire progressivement la trame tissée de nos limitations.

 Osons rêver et passer du « je dors » de l’endormi au « jeu d’or » que chacun peut prendre en route pour concourir à l’émergence joyeuse de notre lumineuse communauté.
S’éduquer au futur passe par l’adoption d’une tension commune constante pour actualiser à chaque instant l’essentiel en perpétuelle réalisation.

S’éduquer au futur c’est vibrer au diapason de l’essence, débarrassés des attachements qui nous retiennent au passé. C’est comprendre notre rôle créateur et s’y consacrer ensemble sans retenue, pour que retentisse toujours plus loin, toujours plus clairement, les justes relations qu’il nous revient d’engendrer collectivement.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt
0

Start typing and press Enter to search