Sens’actions fortes

 In La rubrique de Frédérique

Sortir des sensations fortes qui pimentent les vies personnelles pour entrer dans les sens’actions fortes capables de promouvoir de plus justes relations.

Le sens de la vie s’éclaire différemment selon les sphères d’appartenance, les cultures et les références particulières.
De plus en plus d’hommes et de femmes se reconnaissent dans le collectif et réalisent leur interdépendance manifeste et souterraine. Ils perçoivent les responsabilités conjointes et savent que, tout acte posé, quel qu’en soit la nature ou la morale, entraine des conséquences visibles ou invisibles, impactant à la fois les sphères privées et publiques.

Chaque non acte conscient, bienveillant ou malveillant, est tout aussi important ; rien de ce que nous faisons ou ne faisons pas, de ce que nous ressentons, de ce que nous pensons n’est neutre pour l’environnement proche ou lointain. D’où l’importance de la conscience et la responsabilité qu’elle engage.
Le sens de nos actions, de nos choix, de nos pensées, de ce que nous consommons, commentons, initions ou refusons, influence les rapports des hommes entre eux et les liens qu’ils nouent avec les autres règnes.

La jeunesse d’aujourd’hui porte l’espoir de plus équitables rapports.

Tous les mouvements contributifs, initiés depuis quelques décennies prennent de l’ampleur et participent au déploiement de ses sens’actions qui cherchent à promouvoir les valeurs d’ensemble et de coopération ; non plus pour répondre à de bons sentiments, mais parce qu’ils ressentent l’absolue nécessité de les mettre en œuvre, perçoivent l’intelligence du vivre ensemble et les possibles qui en découlent.

La culture des sens’actions fortes est un savoir ouvert, découlant de notre appartenance à la même communauté, articulée à partir des parties que nous sommes, pour que le corps global de manifestation puisse se déployer avec harmonie.
Penser le monde comme un tout, interdit l’exclusion et permet une analyse qui fait sens, là où de multiples explications ne sont là que pour justifier l’expression des peurs et des limitations.

Les sens’actions fortes sont celles qui prennent part au plus grand dénominateur commun. Elles cherchent à partir des rapports que celui-ci permet, une création organisée sur un même type d’accord et ne laissent personne séjourner hors de cette fraction envisagée comme un tout. Le dénominateur commun est l’astuce magique pour s’additionner sans rejet, ni impossibilité ; il est à portée de logique pour tous !

Sens’actions fortes
Sens’actions justes qui demandent aux parties que nous sommes de toujours nous resituer dans une globalité, cherchant le sens de chacune de nos actions, en jaugeant de leur impact sur l’ensemble avant de les engager.
En quoi celles-ci sont-elles sources d’amélioration pour le plus grand nombre ?
En quoi sont-elles un frein ?

La force de l’humanité réside dans sa capacité à accompagner le progrès. Progrès matériel, progrès technique, progrès relationnel…le sens de nos actions y contribue ; le sens de notre incarnation y pourvoit et le « bon sens » y souscrit.

Les sens’actions orientées vers l’unité peuvent présider à nos gestes et choix quotidiens.
Si elles prenaient enfin le pas sur les sensations, le monde retrouverait son axe essentiel et ne se perdrait plus en multiples querelles dues aux émois particuliers qui nourrissent les différends !
Toute personne est une cellule de l’humanité, toute action individuelle doit s’inscrire dans le mieux-être de cette humanité pour le bien de tous et de la planète qui nous porte.

Sensations ou sens’actions fortes ? C’est à chacun de choisir !
Que l’an 17, soit une année de choix.

 

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search