C’est pas dit !

 In La rubrique de Frédérique

 

C’est pas dit, mais c’est pas parce que c’est pas dit que ça ne s’entend pas.
C’est pas vu, mais c’est pas parce que c’est pas vu que ça n’existe pas.
C’est pas facile, mais c’est pas pour ça que c’est compliqué.
C’est pas dit, c’est pas vu, c’est pas facile, mais pourtant c’est évident qu’il nous faut sortir de nos évidences pour entrer dans cette évidence qui nous invite à ne plus voir le quotidien par le petit bout de nos habitudes.

C’est pas dit, mais va falloir ouvrir vision et écoutilles pour comprendre au-delà du b – a – ba qui empêche d’élargir nos points de vue.
Et c’est pas fait, mais ce n’est pas pour ca, qu’il ne faut pas se lancer dans un tour panoramique des sujets, des situations, des projets, des adhésions ou des refus dans lesquels nous sommes pris.
S’agit pas d’abandonner des certitudes, pour en adopter de nouvelles ; s’agit pas de renoncer aux idées fixes pour plonger dans la perplexité et le doute, mais il s’agit de porter sur le monde un regard suffisamment large pour sortir de l’étriqué de nos pensées et de nos jugements critiques.

On sait pas tout, on voit pas tout, on comprend pas tout et pourtant on fait parfois comme si.
Les illusions d’optique, plus vraies que nature, sont des leurres formels auxquels on se laisse prendre. Mais les leurres émotionnels, les leurres mentaux ne sont pas en reste. Il y a ceux que l’on croit, ceux que certains cherchent à nous faire croire, ceux auxquels on adhère sans recul parce qu’ils collent à nos opinions, ceux qu’on voudrait vérifier, mais ça prend trop de temps, ceux qui nous assaillent malgré nous et ceux qui donnent l’occasion d’aviser plus avant.
Dans un monde de fiction et de réalité virtuelle, qui croire ? Que croire et comment croire ? Casse-tête qui oblige à sortir de la réactivité et de l’immédiat.

– Alors faut-il ne plus croire ?
– Ben ça dépend ! ça dépend à quoi on croit, pourquoi on croit et qui en nous croit.
Si croire permet de croître en sagesse parce que croire est un passage, pourquoi pas ?
Si croire permet de croître en bêtise parce que croire nous scotche sur une idée erronée à laquelle on s’accroche, pas sûr que le monde y gagne !
C’est dit, mais ça ne nous dit pas que croire. C’est entendu, mais ca n’aide pas toujours à croître.
Alors, qui croire et que croire ? Là est la nouvelle question.

C’est facile de lancer comme ça des questions à la cantonade, mais c’est beaucoup plus compliqué d’y répondre. Cela dit, quand c’est compliqué, ça évite les réponses empreintes de naphtaline et ça oblige à se questionner. Et là, ça peut ouvrir sur des espaces d’inédit.
– T’y crois toi à ça ?
– Ben oui, mais faut voir pour savoir si croire fait croître ou décroître. Et là, forcément on n’est pas plus avancé ; mais au moins, on a pris le temps de réfléchir.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Start typing and press Enter to search