Entrons en silence

 In La rubrique de Frédérique

Tais-toi, t’es toi ! Mais parle à partir du Soi.
Nous sommes habitants de la Terre, mais l’oublions allègrement pour nous comporter comme nous le jugeons bon, jusqu’à pousser parfois le chacun pour soi jusqu’à l’après moi le déluge.
En ces temps de confinement généralisé, l’interdépendance et l’inséparabilité apparaissent du nord au sud, de l’est à l’ouest et révèle crûment notre communauté.
Un autre temps s’impose et propose de rejoindre et d’écouter le silence au point d’intériorité que chacun peut toucher. Cette écoute exige de suspendre nos incessants bavardages, d’oublier nos multiples bonnes idées et nos sacro-saintes bonnes intentions, car ceux-ci font du bruit ! Un bruit assourdissant où s’entrechoquent les projets intelligents que les uns, les autres, individus ou groupes, cherchent à développer pour aider le monde à partir d’appréciations et de points de vue partisans.

Silence ! Le futur nécessite un temps de pause pour que s’imprègne une vision ; il cherche des esprits disponibles, susceptibles de recevoir les vibrations idéïques qui ensemencent le mental humain. Mais pour que germe l’avenir, il nous revient de préparer la terre en la débarrassant de ce qui n’a pas lieu d’être, en renonçant aux propositions futuristes teintées de points de vue partiels et d’appréciations singulières.
Cela contraint à faire silence  suffisamment longtemps pour que s’impriment sur le mental humain les images du futur que déposent celles et ceux qui nous ont précédés sur le chemin ; pour que prennent forme les desseins qu’impulsent les énergies qui s’incarnent aujourd’hui.
La conjonction Saturne Pluton en Capricorne bouleverse nos habitudes, nos certitudes, et vient mettre à mal nos pseudos maîtrises. Nous réalisons que l’homme n’est nullement maître du monde et qu’il se doit d’être attentif à plus grand que lui, y compris quand c’est un minuscule virus qui vient mettre la pagaille, là où on ne l’attendait pas.

La nécessité de faire silence est une urgence.
Sans silence, des voix qui parlent sans connaître résonnent ; d’autres retentissent du haut de leur savoir et revendiquent une légitimité, sans réaliser que leurs sus les enferment dans un cadre qui limite la possibilité d’accueillir ce qui est réellement nouveau, ce qui est totalement inédit, ce qui vient d’ailleurs…À regarder et à commenter les événements, nous brouillons les connexions qui permettent de devenir passeur d’essentiel. Tout ce qui existe est déjà descendu, un autre monde se suggère et nous ne pourrons l’entrevoir sans entrer en silence.

Écoutons nos maux, écoutons nos mots, jusqu’à l’overdose pour enfin les faire taire et entendre ce qui cherche à se dire au-delà de nos habitudes. Celles-ci bouleversées par l’extérieur, sont sens dessus dessous, mais cette actualité offre l’opportunité d’un retour en Soi. Cherchons à l’intérieur ce qui surgit de la virginité du silence et accompagnons ensemble, ce qui prend forme pour le bien commun.
Tais-toi, t’es toi. Et cherche avec tous, le Soi, le Cœur de notre Solidarité.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search