Important ou importun ?

 In La rubrique de Frédérique

Important ou importun ?
Là est la question !
À chaque instant, l’opportunité de nous tourner vers l’important nous est offerte ; nos systèmes de valeurs déroulent alors l’échelle de nos priorités avec évidence, mais il arrive que nous soyons importunés par l’accessoire, par des envies, voire des délires qui nous détournent de l’essentiel.

Quand l’important cherche à promouvoir en toute situation le meilleur en fonction d’un objectif donné, l’importun vient distraire du but initialement prévu.
Oh ! L’importun a toujours de bonnes raisons de s’immiscer dans nos quotidiens. Sous le masque du désir, il prend l’air de l’urgence quand il est superflu en habit d’importance.
Ainsi l’importun s’amuse de nous, sous ses traits d’importance et nous nous y laissons prendre !

L’importun se pare toujours d’un voile de facilité, il nous séduit ; il a le goût du plaisir immédiat qui tranche avec l’important qui parfois épouse l’opiniâtreté, pour le meilleur mais aussi pour l’effort qui nous fait rechigner.
L’important invite à réfléchir, l’importun à réagir avec vivacité quand il entraîne vers des passions, des dissipations qui nous font perdre de vue le principal mais nous emplissent d’insouciance et conduisent à l’oubli de soi.
Un oubli qui ne résulte pas d’une abnégation mais s’apparente à l’inconscience, à l’inconstance, à la frivolité de l’enfance toujours prompte à s’adonner aux divertissements.

C’est ainsi que l’importun se prend pour l’important ! Il nous réjouit, nous fait perdre le fil de nos orientations, vient troubler l’ordre de nos priorités et jouer les diablotins dans l’organisation de nos journées.

Ces génies enjoués viennent recouvrir les panneaux indicateurs de nos intentions et inscrivent sur nos pancartes un grand MOI en lettres scintillantes ; un Moi qui n’est autre que l’acronyme d’une échappée qui s’intitule « Mourir à l’Objectif Intérieur ».
Nos lutins joyeux invitent à les rejoindre pour virevolter sur des manèges plaisants qui occultent l’importance de notre rôle créateur dans la sphère collective.

L’importun nous distrait quand l’important convoque notre responsabilité ; l’un s’attache à la satisfaction personnelle, l’autre s’offre au bien commun.
Important et Importun, l’un comme l’autre importent dans nos vies l’essentiel ou le superflu. L’important nous grandit quand l’importun nous amuse, mais à force d’être importunés nous finissons toujours par nous tourner vers l’important !
Apprendre à les distinguer s’avère moins simple qu’il n’y paraît, tant nous aimons nous berner pour rallier l’importun déguisé d’importance !

Servons l’importance en chaque occasion pour trouver derrière ce que les mots disent une nouvelle opportunité de travailler au bien commun.
Mais ne confondons pas importance et obligation, ce n’est pas opportun et entrave la légèreté de l’Être qui n’importune en rien car elle touche l’essentiel.
Importun ou important ? Là est toujours la question !

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search